[an error occurred while processing this directive]
7 Sep

Les espaces verts incontournables de Dublin

Dublin ce n’est pas seulement ses pubs, ses musées ou ses monuments. Dublin c’est également ses espaces verts. C’est pourquoi, cet article sera consacré uniquement aux atouts verts. Et nous pouvons dire, qu’ils sont un élément important pour le charme d’une ville comme Dublin.

Le Parc Phoenix est le second plus grand parc urbain d’Europe avec ses 712 hectares et ses 11 km de circonférence. Et vous le trouverez au nord-ouest de Dublin plus exactement à 3 km du centre. Il se compose de grandes pelouses, de zones boisées, d’avenues bordées d’arbres, des terrains de polo et de cricket et s’y trouve même un troupeau de daims sauvages. Alors amoureux de la nature, vous serez au bon endroit. Par ailleurs. A noter, qu’à l’intérieur de ce parc s’y localise la résidence officielle du président irlandais, et celle de l’ambassadeur des États-Unis. Mais aussi le quartier général de la police irlandaise. De plus, profitez(en pour allez faire un tour dans le zoo de Dublin. Sinon des monuments sont également présents tels que le château d’Ashtown, une tour médiévale, une croix papale implantée pour la venue de Jean-Paul II en 1979, un obélisque haut de 62 mètres en l’honneur du duc Arthur Wellesley de Wellington appelé le Wellington monument. Comme pouvez le constater dans ce parc, vous pourrez allier culture et nature sans aucun problème.

Le jardin du souvenir se trouve en plein cœur de Dublin. Il s’agit d’un jardin hommage aux hommes, qui ont perdu la vie pour l’indépendance de l’Irlande notamment lors des révoltes de 1798 et de 1803, lors du soulèvement des Fenian des années 1860 et l’insurrection de 1916. Il fut inauguré en 1966 pour le cinquantième anniversaire de l’insurrection de Pâques de 1916. Au milieu de ce dernier, vous trouverez un bassin en forme de croix. De magnifiques mosaïques sont présentes en grande nombre et vous y verrez une sculpture d’Oisin Kelly intitulée « Children of lir » située à l’extrémité du bassin.

Le Saint Stephen’s Green se situe non loin du centre commercial de Graftton Street. Il s’agit d’un parc de 9 hectares de forme rectangulaire disposant d’un lac surmonté par un pont et de fontaines. Avant sa création en 1663, cet espace était un ancien marécage. Alors il s’organise de cette manière. Au nord, vous y trouverez l’arche des fusillés qui honore les Fusiliers Royaux de Dublin décédés lors de la seconde guerre de Boers. A côté, s’y trouve le Mémorial dédié à Jeremiah O’Donovan Rossa (leader fénien). Au sud, il y a dans la porte 3 Nornes, qui furent offertes par les allemands pour remercier l’Irlande d’avoir accueillie des réfugiés au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. A l’ouest, vous y verrez la Statue du Lord Ardilaun, un buste de Tom Kettle et un de Constance Markievicz. A l’Est, un autre mémorial est présent et il est dédié à la grande famine de 1845-1850. Mais également, vous y trouverez une statue de Théobald Wolfe Tone et deux œuvres du sculpteur irlandais Edward Delaney. Enfin, petite particularité de ce jardin, qui se situe au nord-ouest, est la présence d’un jardin pour aveugle composé de plantes parfumées et des explications en braille.

Le Botanic garden se localise au nord de Dublin. Il s’agit d’un lieu parfait pour une faire des balades. Il s’étend sur 20 hectares et fut crée en 1795.Vous y verrez des serres géantes, un jardin de roses, des tulipes, de nombreux arbres, des fleurs et même une rivière avec son petit pont. On y dénombre pas moins de 20 000 espèces de plantes dont certaines sont exotiques. Ne vous étonnez pas de rencontrer des écureuils durant votre promenade. Vous aurez la possibilités d’y pique-niquer si le cœur vous en dit.

Le Merrion Square se localise au centre de Dublin. Il fut crée en 1762 et achevé au début du XIXème siècle. A l’époque, c’était le lieu de rendez-vous des grands écrivains et autres grandes personnalités. Ainsi, Oscar Wilde ou Willian Butler Yeats s’y rendaient. C’est pourquoi, vous trouverez une joli statue d’Oscar Wilde assis sur un rocher, des plaques commémoratives et historiques. Non loin de cette statue, s’y trouve une seconde représentant une femme nue, qui porte son regard sur l’écrivain. Autour de ce parc, vous y verrez des édifices datant de l’époque géorgienne avec leurs portes aux couleurs vives et leur façade en brique rouge. Enfin la particularité du Merrion Square réside dans le fait, que durant les week-end, des artistes y exposent leur œuvres. Par conséquent, c’est le moment pour vous y rendre pour voir encore plus l’omniprésence culturelle de cette ville.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[an error occurred while processing this directive]