[an error occurred while processing this directive]
28 Août

Les monuments incontournables de Dublin

Lorsque nous partons à la découverte d’une nouvelle ville, ce que l’on recherche avant tout, c’est de pouvoir visiter ses monuments symbolisant cette dernière. Dublin ne déroge pas à la règle et possède des monuments fort intéressants à découvrir. N’oubliez pas, que cette ville est très culturelle avec ses nombreux musées et monuments. Ici, nous nous axeront uniquement sur les monuments et les plus emblématiques de la ville.

Trinity College est le lieu à visiter absolument. Il s’agit de la plus vieille université de l’Irlande. Elle fut fondée en 1592 par la reine Élisabeth 1ère. Jusqu’en 1873, elle ne recevait que des étudiants masculins et protestants. Sachez, que de grands personnages y sont passés tels qu’Oscar Wilde, Isaac Newton, Jonathan Swift ou encore Samuel Becket. Lorsque vous pénétrerez dans ce lieu, vous y verrez plusieurs bâtiments de différentes époques. Par exemple, il y en a datant du XVIIème et XVIIIème siècles et d’autres plus récents et les espaces verts y sont fortement présents notamment avec de grandes pelouses. Ce qui est intéressant à voir c’est le campanile de 1852, la chapelle du XVIIIème siècle. Mais surtout, le point attractif de cette université est la Old Library, qui abrite un manuscrit enluminé datant du Moyen-Age de 680 pages élaboré par des moines de Kells. Il s’agit du livre de Kells. Vous pourrez y voir des pages exposées dans des vitrines et ainsi admirer les couleurs, les motifs entres autres. D’autres livres y sont présentés tels que le livre de Dimma du VIIIème siècle ou encore le livre de Durrow du VIIème par exemple. Pour terminer votre visite, il faut vraiment vous rendre dans la Long Room mesurant 65 mètres de longueur et abritant pas moins de 200 000 ouvrages anciens dont un original de la proclamation de l’indépendance de l’Irlande. D’ailleurs dans cette salle, vous y verrez la plus ancienne harpe d’Irlande ayant appartenu selon la légende à Brian Bore, chef celte ayant battu les Vikings. Mais en réalité, elle date du XVème siècle.

La cathédrale Saint Patrick fut fondée au XIIème siècle sur une ancienne église datant du Vème siècle. D’ailleurs selon la légende, c’est sur cet ancien lieu, que Saint Patrick aurait baptisé de nombreux fidèles d’où son nom. Son style gothique provient des modifications faites aux XIIème, XIIIème et XVIIème siècle. C’est un lieu de culte très important pour les irlandais. Vous pourrez donc la visitez, mais pour information, la visite est payante. A l’intérieur, vous pourrez contempler l’architecture gothique, les vitraux et sa nef. Vous y trouverez un autel dédié à l’écrivain Jonathan Swift auteur de « Voyages de Gulliver », qui fut l’un des doyens de l’église entre 1713 et 1747. Vous y verrez une plaque en cuivre au sol vous indiquant l’emplacement de sa tombe, mais aussi des objets personnels, des ouvrages et un masque mortuaire de Swift.

La cathédrale Christ Church est la seconde cathédrale de Dublin. Elle est également connue sous le nom de « Sainte Trinité ». Il s’agit de la plus ancienne et la plus grande de Dublin. Elle fut érigée en 1038 par le roi Vikings Sitric Silkenbeard. Au fil du temps, elle subit des modifications de style anglo-normandes et victorienne. Vous la trouverez en centre ville non loin de la Cathédrale Saint Patrick. C’est un des lieux incontournables de la ville notamment par la beauté de sa nef, de sa crypte datant du XIIème siècle et de ses vitraux. A l’intérieur, au niveau de la nef s’y trouve la tombe du Général Stoongbow enfin une reconstitution car l’originale fut détruite. Et le corps n’y repose plus. Mais c’est une hommage fait. La crypte, quant à elle, regorge de merveilleux objets en or et en argent tel que la plaque en or offerte par Guillaume III en 1697. Enfin sachez, que cette cathédrale est reliée au Dublinia Muséum par une arche.

Le château de Dublin se trouve dans le centre ville, et c’est l’un des symboles même de Dublin. Il fut construit sur un ancien fort Viking en 1204. Seule la Record Tower est de cette époque puisqu le reste du château subit de nombreuses transformations notamment au XVIIIème siècle. Alors vous pourrez le visiter avec un guide mais pas dan sa totalité. Ainsi, vous pourrez voir la Bermingham Tower de style néo-gothique, l’Octogonal Tower, qui est une tour romane du XIXème siècle, la Record Tower, la Church of the Most Holy Trinity, la Belfford Tower tour néo-gothique du XVIIIème et le Throne Room, qui abrite le trône offert par Guillaume d’Orange. A l’heure actuelle, ce château reçoit les cérémonies officielles comme l’investiture du président et c’est ici, que furent signés les accords de paix en 1998 avec l’Irlande du Nord.

La General Post Office ou GPO est la poste centrale de Dublin. Sa construction débuta en 1814 et s’acheva en 1817. Elle est de style georgien avec une architecture néoclassique. Admirez donc ses colonnes, quand vous irez poster vos cartes postales. Mais ce qui fait, qu’elle soit un lieu incontournable de Dublin, c’est qu’elle a accueilli et a donc servi de QG aux indépendantistes lors de l’insurrection de Pâques de 1916. C’est d’ailleurs de cette poste, qu’ils ont proclamé la République d’Irlande. A l’intérieur, s’y trouve une exposition payant vous expliquant les événements de cette révolte.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

[an error occurred while processing this directive]